WordPress, à la portée de tout le monde ?

Logo WordPress, logiciel de création de sites web.
WordPress, ou comment faire des sites de qualité pro

Au premier abord, on pourrait croire que WordPress est à la portée de tout le monde. Pas de code, une installation relativement simple, de nombreuses extensions… Un développeur peut trouver ça frustrant. À l’inverse, le commerçant qui veut faire le site de son entreprise peut trouver ça pratique.

Et les deux ont à la fois raison et tort. Certes, la construction et la mise en ligne d’un site web est une tâche difficile. Mais, ce n’est pas parce qu’un logiciel vous épargne ce travail que le plus dur est fait.

Bref, installer un site web avec WordPress, c’est facile, mais ce n’est qu’une partie du travail. Beaucoup de gens ignorent qu’un site web n’est pas un produit fini. Il a besoin de maintenance, et on doit contrôler sa sécurité régulièrement. En outre, il doit aussi respecter des obligations légales (coucou, le RGPD, et coucou, la CNIL !).

Prise en main de WordPress

Mais puisque l’installation est facile, faisons-la maintenant. Vous avez plusieurs options :

  • en local avec un logiciel (ce que je vous recommande)
  • en local en mode manuel (bon courage !)
  • à distance sur un hébergement mutualisé (plus simple mais plus contraignant)
  • à distance sur un serveur dédié (je vous le déconseille, sauf si vous savez ce que vous faites)

Je pourrai vous les présenter différentes façons d’installer WordPress à l’occasion. Mais ce n’est pas l’objet de cet article.

Une installation en quelques clics… à la portée de tout le monde

On va donc faire une installation rapide de WordPress en mode local. Personnellement, j’utilise Local By Flwheel, qui a le mérite de la simplicité. Le logiciel fonctionne très bien sous Linux, et à ce que j’ai entendu, il marche bien sous Mac OS aussi.

En revanche, la version Windows semble poser des problèmes.

Sous Windows, il paraît que DevKinsta marche très bien. Je pourrai le tester pour vous à l’occasion.

Mais pour l’heure, voici à quoi ressemble Local By Flywheel.

Fin de l'installation de WordPress
Fin de l’installation de WordPress

Voici l’administration. Si vous connaissez des plateformes comme Blogspot, vous devriez vous y retrouver assez vite.

Environnement WordPress
L’environnement WordPress, jusqu’ici, pas beaucoup de différence avec l’administration d’un blog

Enfin, voici le site en lui-même. Il est très minimaliste, mais c’est juste le début. Vous vous doutez qu’on ne va pas laisser le site comme ça. Après vient le moment de la personnalisation.

Page d'accueil du site WordPress après installation.
Votre site WordPress après installation.

Fonctions de base : à la portée de tout le monde !

Choisir un thème, c’est la première chose qu’on a envie de faire. Changer les polices de caractères, l’esthétique générale… Mais pour votre confort, je vous conseillerais de mettre d’abord l’administration en français.

C’est important que vous soyez à l’aise pour vous occuper de ce qui suit. Parce qu’on arrive au moment où les choses se compliquent.

Maintenant, on va changer les visuels de votre site. Déjà, vous pouvez choisir un thème. Personnellement, j’aime bien le thème Astra.

Ça fait déjà une sacrée différence avec le visuel de départ. L’ensemble est plus clair, et on s’y repère mieux dans les composantes du site. Mais tout ça doit vous paraître encore un peu vide, et un peu trop neutre. Ça tombe bien : c’est l’étape suivante de la création de votre site. Celle-ci est est passionnante, mais c’est aussi là que ça se corse.

Fonctions avancées : tous aux abris !

En effet, installer WordPress, c’était la partie facile. Maintenant, il faudra modifier le thème, pour l’adapter à votre charte graphique. Et votre thème ne vous fera pas de cadeaux. Voyez plutôt le menu de personnalisation :

La page de personnalisation du thème Astra.
Personnaliser un thème, quand WordPress devient compliqué. Derrière le menu, il y a des sous-menus, et sous-sous-menus…

Vous trouvez ça compliqué ? En fait, en jouant avec les réglages, vous pouvez obtenir facilement des résultats satisfaisants. Au risque de vous effrayer, Astra est un thème assez simple, en fait.

Un thème de base, sans extension, vous promet déjà de longues heures à tâtonner. Il faut le voir comme l’ampli de votre chaîne hi-fi. Vous tâtonnez avec les réglages. Et peu à peu, vous apprenez à vous en servir.

Vous y avez déjà passé beaucoup de temps. Et pourtant, vous n’avez encore ajouté aucune extension. Rassurez-vous, ce n’est pas compliqué. Le plus compliqué, c’est de choisir parmi les plus de 50 000 extensions freemium du catalogue officiel. Et je ne vous ai pas parlé des extensions payantes. Le plus difficile, ce n’est pas de les installer, c’est de les choisir, et surtout, de s’en servir.

Et pour le moment, on ne s’occupe pas de sécurité ou de performances. J’aborderai ces questions dans d’autres articles. Ça n’empêchera pas votre site WordPress de fonctionner. Et si vous n’avez pas d’ambitions particulières sur votre site, vous pouvez tout à fait vous débrouiller avec ça.

Dans ce sens, on peut dire qu’utiliser WordPress est à la portée de tout le monde. Mais si vous visez une excellence professionnelle, une réalité vous rattrape. Et ce sera ma conclusion.

Bien utiliser WordPress n’est pas à la portée de tout le monde !

WordPress ne demande donc pas de compétences particulières en programmation. On y trouve ses repères relativement vite. Cependant, pour un même environnement, il y a des niveaux d’utilisation plus ou moins avancés.

Si votre but est de construire votre site vous-même, cela va vous demander une approche plus poussée. Surtout si c’est un site professionnel. Dans la rubrique « Cas d’école« , vous trouverez des approfondissements. Certains organismes de formation se sont spécialisés dans WordPress. C’est un environnement complet et complexe, et il existe de nombreuses façons de l’aborder.

Aussi, vous vous en doutez, un seul article ne suffira pas à épuiser le sujet. Ça tombe bien, j’ai prévu d’en écrire un certain nombre. D’ici là, n’hésitez pas à me faire vos retours sur celui-ci, et à me dire si ça vous rend curieux d’essayer WordPress.

Pour ne rien louper...

Vous souhaitez suivre le blog ? Vous voulez connaître l'évolution de mon offre de services ?

Abonnez-vous à la newsletter et vous vous tiendrez au courant de toutes les nouveautés sur le site.

En cliquant sur ce bouton, vous acceptez de communiquer vos nom et prénom et votre adresse e-mail au site lebureauduscalde.fr .

Elle sert uniquement à vous envoyer la newsletter et ne sera communiquée à personne d'autre ! De plus, vous pourrez vous désinscrire de la newsletter sur simple demande.
Pour plus d'informations, consultez politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.